top
hope_by_ame_power-d4ij2y7

Artiste du Mois : H O P E

Ce mois-ci, nous vous faisons découvrir un nouveau talent de GW, plutôt porté sur le painting et le dessin vectoriel.

Hope (anciennement Ame), ou encore Denis Pauthier à la ville, crée depuis un moment un univers attachant et spécial, que nous vous faisons découvrir aujourd’hui.

shield Artiste du Mois : H O P E


1. 
Salut Hope, peux-tu tout d’abord te présenter ?

J’ai 21 ans, et après un CAP puis un Bac pro en communication graphique j’ai rejoint les Beaux-arts de Valence. Actuellement, je suis sur le point d’entrer en seconde année. Je compte ensuite poursuivre aux Arts-Déco (Paris ou Strasbourg) pour un Master.

J’ai découvert Photoshop (que j’utilisais pour de la photomanip) avant Illustrator, que j’ai immédiatement adopté pour la liberté qu’offrait le dessin vectoriel… et aussi parce que ce logiciel est nettement moins gourmand que Photoshop (j’avais un PC à 256 MO de ram, donc ça avait réellement une importance very happy Artiste du Mois : H O P E ).

J’utilise aussi Indesign, After Effects, Final cut pro, et Alchemy, qui se couple très bien a Illustrator !

J’ai eu longtemps tendance à utiliser BEAUCOUP de noir et blanc. Maintenant je commence à incorporer timidement des couleurs… j’adore par exemple le contraste orange/bleu (mais pas autant que le noir et blanc). Et le bleu vert lagon… cette couleur est tout simplement la meilleure. Le rouge vient aussi souvent comme couleur de contraste.

 

contemplation  by ame power d39e75b1 Artiste du Mois : H O P E

Contemplation

 

 

2. Comment est-ce que tu procèdes pour créer ? Tu t’imposes certaines limites ? 
Quand je crée, je pars souvent sans aucune idée, et j’utilise rarement des images de référence. Je gribouille des trucs, et selon les formes qui en ressortent je pars dans une direction ou une autre, mais ça n’est jamais très stable. J’ai un processus un peu chaotique : je vais commencer à esquisser un visage, mais s’il ne me plait pas au bout de 5 minutes, je le coupe en deux, je le mets à l’envers…et je vois ce que ça donne. Je repars ensuite de cette base (c’est d’ailleurs là que le vecteur se révèle être un allié précieux).

Je ne m’impose jamais de contrainte de temps, je marche beaucoup à l’intuition. Si ce que je fais me plait bien, eh bien je continue… c’est aussi simple que ça. Après il y a des trucs rapides, qui sont créés d’un seul jet et qui doivent le rester.

 

shelter  by ame power d3kr280 Artiste du Mois : H O P E

Shelter

 

 

3. Tu as l’air de beaucoup aimer le morbide.

En fait, c’est une esthétique qui m’attire beaucoup, pleine de vie, de violence, de colère… ce sont des sentiments tellement authentiques et pleins de beauté…
J’adore en tout cas m’en servir, jouer avec et voir ce que ça donne, quel impact cela peut avoir sur les gens.
Et puis l’acte de création c’est jouissif, ça défoule !

Généralement, c’est aussi motivé par ce que j’écoute. Je baigne constamment dans un fond musical, et ça influe sur ce que je produis bien évidemment. En principe, j’associe chacune de mes créas à une musique en particulier…

Ce que je recherche toujours quand je produis, c’est la dynamique, le sentiment de vie, de présence, de mouvement, de force. Pour ça, je joue avec les formes, les gros aplats, les contrastes violents, les grands déliés très fins etc…

 

danse rituelle du feu  by ame power d4f8wo7 Artiste du Mois : H O P E

danse rituelle du feu

Musique de la Danse rituelle du feu

 

 

4. Est-ce voulu que toutes tes créas morbides soient en noir et rouge, tandis que les autres ont le droit à de la couleur ?

C’est un contraste qui me plait, et qui est plus violent que le noir et blanc.
Noir, blanc, rouge, bleu… c’est un peu ma palette. Le bleu et le rouge ont une utilité différente, suivant l’ambiance que je souhaite donner.

 

frame by ame power d52dc9n2 Artiste du Mois : H O P E

frame

 

 

5. Tu as aussi commencé des oeuvres un peu plus expérimentales comme Frame. Peux-tu nous expliquer un peu ta démarche ?

Ce type de productions date de mon entrée aux Beaux-arts. C’est simple, j’y ai énormément découvert, je suis sorti de la création purement informatique.
J’ai découvert, par exemple, la force qu’un monochrome de 2mx1m ou qu’une peinture de Soulage (mon idole) peut avoir. C’est une sensation que je n’avais jamais ressentie à travers un support informatique. Pour autant, je ne dis pas que c’est un support inutile, loin de là…

Ça symbolise aussi pour moi la perte du figuratif. Privilégier le fond plutôt que la forme… même si je m’éclate encore à faire des grandes peintures sans aucun fond, juste pour le plaisir des couleurs et des formes !
Pour information, Frame a été faite après mes examens de fin d’année, quand je n’avais rien à faire. J’ai chopé des morceaux de bois, un pistolet à colle, des fond de peintures, et je me suis amusé à leur donner forme, en restant dans le thème de mon sujet de fin d’année : les fragments.

 

hope by ame power d4ij2y7 Artiste du Mois : H O P E

Hope

 

 

6. « Privilégier le fond plutôt que la forme ». Est-ce que le support informatique nous incite à la facilité, à ne privilégier que la forme ?

Je trouve que dans la grande majorité de ce qui existe sur internet, on va souvent chercher le beau, ce qui va plaire…
Je ne veux pas généraliser -certaines personnes ne tombent pas dans cet excès là- mais je dois avouer que sur le web, il y a je trouve une certaine esthétique uniforme. La photomanipulation par exemple, avec toujours les même formes qui plaisent, les même couleurs, le même grain, le même stock photo… et qui continue de fonctionner.

A mon avis, cela vient du fait que le support web est un support de consommation rapide. On veut tout, tout de suite.
C’est simple, les créations qui demandent trop d’investissement ou de réflexion au public sont tout simplement zappées. C’est donc plus dur de vraiment développer quelque chose, d’aller loin, quand on sait que 80% des gens veulent juste voir un fanart de Vocaloid ou de Street Fighter…

Tout ça pousse à l’uniformisation. Mais bien sûr, je ne parle que de la grande majorité; il y a toujours des gens qui vont produire des choses très personnelles, heureusement.

 

Retrouvez Hope sur son DeviantArt

 

A propos de l'auteur : MA7R

  • Passionné d'art et de musique, je pratique les arts graphiques depuis plusieurs années à travers la communication visuelle et l'illustration.
  • twitter
  • Retrouvez ses

6 commentaires on “Artiste du Mois : H O P E”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

En direct du forum

Artiste du mois

Avatar de Interview de Sébastien Hue

Interview de Sébastien Hue

Nouvelle version du site, nouvel Artiste du Mois ! Voici l'interview d'un grand habitué de nos galeries: Sébastien Hue aka Shue13.